Généathème : généalogie côté insolite

« Malgré votre âge avancé, Mademoiselle Poutine, je souhaite ardemment vous prendre comme épouse. Après 19 années de vie commune, cela me semble naturel d’autant que nous légitimerons notre fille Marie et lui permettrons ainsi de se marier en toute sérénité dans les jours à venir« . Ce petit dialogue que j’ai imaginé et attribué péremptoirement à Pierre … Lire la suite Généathème : généalogie côté insolite

Du Généathème ou de la motivation pour l’écriture généalogique

Il arrive parfois que l’on s’essouffle dans la pratique de sa généalogie. On ne sait plus très bien quelle direction donner à ses recherches ou l’on désespère de pouvoir les organiser afin d’en partager le résultat. Partage et généalogie La généalogie prend vie quand elle est livrée aux yeux de tous, quand des longues heures … Lire la suite Du Généathème ou de la motivation pour l’écriture généalogique

Généathème : paléographie mon amour

Mes confrères et consœurs, mes amis généalogistes ont déjà écrit de beaux textes relatant leur étonnement ou leur fascination quant à la découverte de registres anciens, d’actes magnifiquement écrits, sublimés par d’étonnantes lettrines ou par des signatures et des « ruches » hors normes. La généalogiste que je suis s’est régalée à leur lecture, puis s’est dit « que … Lire la suite Généathème : paléographie mon amour

Edouard Ducéré

La généalogie d’Edouard Ducéré est bien ancrée en terres landaises, la branche paternelle s’établissant entre Mont-de-Marsan et Levignacq. Le côté maternel puise ses racines à Bayonne, la ville qu’il chérissait et dont il aimait raconter l’histoire. Les parents d’Edouard, Pierre-Romain et Sophie Catherine Lecussan se sont mariés en juin 1848 à Bayonne, ville natale de Sophie, alors … Lire la suite Edouard Ducéré

La généalogie amorcerait-elle enfin le virage de la modernité ?

Sous ce titre sciemment provocateur, je souhaite simplement mettre l’accent sur la série d’événements qui tendent à prouver le dynamisme qui caractérise la généalogie actuelle. Et cet élan est parti pour durer. Dire que la population (française certes, mais aussi étrangère) compte de plus en plus de généalogistes amateurs et qu’internet a changé toute la … Lire la suite La généalogie amorcerait-elle enfin le virage de la modernité ?

Le nom de famille au Pays Basque

  Bref historique de l’usage du nom C’est au XIIe siècle que l’usage du surnom se développe (jusqu’alors seul le nom de baptême était usité qui correspond aujourd’hui à notre prénom). Le nom de famille n’existait pas. L’explosion démographique fit qu’il devint nécessaire de pouvoir identifier les personnes par un autre moyen. C’est avec l’apparition … Lire la suite Le nom de famille au Pays Basque

Généalogie et preuves

Je peux le prouver ! En généalogie, comme dans tout travail, on aime prouver que ce sur quoi l’on vient de passer du temps est fiable. Transmettre une généalogie contenant des informations de qualité, revient à en assurer la pérennité. Les longues heures consacrées à trouver les données, à les synthétiser, à les saisir pour établir un arbre … Lire la suite Généalogie et preuves

Généalogie et maisons

Dans les Pyrénées-Atlantiques, anciennement département des Basses-Pyrénées, il n’est pas rare de porter le nom d’une maison comme patronyme. En Pays Basque et en Béarn, la maison est souche. LA maison pyrénéenne qu’elle soit « etxe » ou « casa », « salla », « olha » ou « borda », il a fallu la construire, la réparer, la reconstruire, l’agrandir, l’entretenir pour qu’elle soit … Lire la suite Généalogie et maisons

La généalogie d’un ancêtre poilu

Nombreux sont nos ancêtres basques et béarnais qui ont participé à la Grande Guerre. En témoignent les Monuments aux Morts de nos villes et villages. Tous n’ont pas disparu, beaucoup sont revenus après 1918 mais combien furent blessés et de meurtris de mille façons après tant de mois de souffrance. C’est pour leur rendre hommage, rappeler … Lire la suite La généalogie d’un ancêtre poilu

« 1660 – La Paix des Pyrénées »au Musée Basque

« En 1659, le cardinal Mazarin, représentant de Louis XIV, et don Luis de Haro, au nom de Philippe IV, signèrent sur l’île des Faisans le fameux Traité des Pyrénées. Quelques mois plus tard, début juin 1660, cette même île fut le théâtre de la rencontre des deux rois qui scellèrent cette paix par le mariage … Lire la suite « 1660 – La Paix des Pyrénées »au Musée Basque